• Accueil
  • > Archives pour décembre 2013

« UN COMMISSAIRE D’EXPOSITION INTEMPESTIF QUI TAGUE »

Posté par CH le 22 décembre 2013

L’auteur développe un geste de réappropriation d’images et de textes de l’histoire de l’art qu’il associe, confronte et donc redéfinit.

Ainsi recontextualisées, ces icônes de l’art sont alors réactivées ; une image répond à une autre dans le filet du pêcheur d’inattendus où les interventions plastiques travestissent ces « originaux ».

La gouache, l’encre, le dessin interprètent les images et les textes récoltés, les révèlent en les recréant.

Il donne à voir le catalogue d’une histoire de l’art née de sa propre vision axée sur l’accumulation d’icônes primitives déchues de leur sens et réincarnées dans un réseau d’échos.

Transgressant la lecture classique de l’historien, son montage métaphorique révèle le hasard et le résiduel : Dans sa série des poubelles notamment où les images écartées (« mises à la poubelle ») sont recyclées dans un montage hasardeux.

Il se joue de l’écrit tout autant, annule le commentaire en en biffant certaines phrases pour en conserver d’autres qui constitueront un nouveau texte, un autre sens.

On peut voir dans cet « accrochage » inédit (au sens de l’exposition muséale) où les images originelles sont minées, le personnage d’un commissaire d’exposition intempestif qui tague, redéfinit, intervient sur les œuvres pour les charger d’un sens inconnu.

Une nouvelle réalité est mise à jour dont les noms sont – biffures- montages- pastillages- brouillages- occultations ou bien alors rien de tout cela. 

Publié dans Textes | Pas de Commentaire »

12
 

claudelarte |
gymrythmique |
filemone |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | dialectique du corps
| Des pages de Gabriel Zimmer...
| Nouvelle Star Kabyle RAMI